maillot

Site des oiseaux exotiques

Quels sont les éléments à prendre en compte afin de soigner aux mieux vos oiseaux domestiques ? Les thématiques abordées dans ce site couvrent la plupart de ces aspects, et en particulier :

  • Les besoins des oiseaux de cage ou de volière, tant au niveau de l’alimentation (graines, nectar, insectes, et autres aliments tels que fruits et légumes ou encore les pâtés) que de l’eau
  • L'essentiel à savoir à ce sujet, les erreurs à éviter et à ne pas faire .
  • L’habitat des oiseaux exotiques et domestiques, leur installation en cage ou en volière, en extérieur ou intérieur, ainsi que les accessoires et autres petits trucs qui permettent d’élever ses oiseaux dans les meilleures conditions, voir même de les faire se reproduire.
  • L’achat en animalerie ou chez un éleveur, savoir comment choisir son oiseau parmi tout ceux qui sont présentés
  • Quels sont les premiers signes de la maladie chez votre pensionnaire et savoir comment le soigner,
  • Connaître quelques espèces d’oiseaux exotiques ou domestiques, comme le diamant de Gould, le canari, le mandarin, la perruche ondulée, etc.

Quelques noms d'oiseaux exotiques

Les oiseaux exotiques présentent une grande diversité d'espèces, toutes uniques. En voici quelques-unes :

  • Ara : Ce sont de grands perroquets connus pour leurs couleurs vives et leur longévité.
  • Cacatoès : Ces oiseaux, originaires d'Australie et d'Indonésie, sont connus pour leur crête expressive.
  • Conure : Petits perroquets colorés originaires d'Amérique Centrale et du Sud.
  • Colibri : Ces oiseaux minuscules, connus pour leur battement d'ailes rapide, sont célèbres pour leur capacité à voler en arrière.

Vente d'oiseaux exotiques

Connaissance des espèces

S'assurer d'avoir une connaissance approfondie de l'espèce en question. Cela comprend la connaissance de son comportement, de son régime alimentaire, de ses besoins en matière de logement, et de tout autre facteur pertinent pour sa santé et son bien-être.

Réglementations légales

Vérifier la légalité de la vente de l'espèce en question. Certaines espèces sont protégées par la loi et leur vente peut être interdite ou réglementée.

Documentation

Fournir tous les documents nécessaires, comme les certificats de santé et les preuves d'origine de l'oiseau. Cela aidera à prouver que l'oiseau a été obtenu légalement et qu'il est en bonne santé.

Achat d'oiseaux exotiques

Choisir un vendeur de confiance

S'assurer que le vendeur est réputé et a une bonne connaissance des oiseaux exotiques. Un bon vendeur fournira toutes les informations nécessaires et répondra aux questions sur l'oiseau.

Examiner l'oiseau

Examiner l'oiseau avant l'achat pour s'assurer qu'il est en bonne santé. Rechercher des signes de maladie ou de stress, comme un plumage décoloré ou une respiration laborieuse.

Prévoir les coûts

Prévoir tous les coûts associés à la possession d'un oiseau exotique. Cela comprend non seulement le coût de l'oiseau lui-même, mais aussi les coûts de l'alimentation, de l'hébergement, des soins vétérinaires et autres.

Dans l'ensemble, l'achat et la vente d'oiseaux exotiques peuvent être une expérience enrichissante, à condition de faire preuve de diligence et de préparation.

Besoins des oiseaux de cage et volière

Le maintien à l’état captif de tout être vivant impose plusieurs règles à respecter. A l’origine, tous les animaux vivent à l'état sauvage. Il convient donc de se renseigner sur les besoins des oiseaux avant d’en acheter ou en acquérir.

Prenez bien le temps de connaître et comprendre les besoins des oiseaux que vous souhaitez acquérir. Il faudra donc veiller que l’on est capable de répondre aux différents besoins de celui ci. Ne négligez pas le temps que vous aurez à lui consacrer, de quelques minutes à plusieurs dizaines de minutes par jour selon les exigences de l’espèce que vous avez choisi d’acquérir. Il faudra veiller que vous soyez en mesure de répondre aux besoins des oiseaux, car c’est une acquisition sur le long terme, de nombreuses espèces ayant une espérance de vie supérieure à 10 ans, voire au delà. Enfin, sachez qu’il ne sert à rien de s’acharner à maintenir un animal dans des conditions sinistres ou hostiles, car celui ci dépérira irrémédiablement.

Recycler les graines non consommées

Si vos oiseaux de cages ou volières gaspillent les graines, profitez en pour les offrir aux oiseaux de la nature, à toutes saisons, et surtout pendant la période froide, afin que ceux-ci finissent ce qui n’a pas été consommé. Il en est de même pour le millet en grappe, les restes de cuisine, etc.

Placez les graines du fond de cage, des mangeoires, les grappes de millet vidées à 90 %, les épluchures de légumes, etc. à proximité d’un arbre, et toujours au même endroit, de préférence à un endroit où vous pourrez ainsi observez les oiseaux qui viennent se repaître à l’abri des chats et autres prédateurs . N’hésitez pas non plus à mettre une écuelle d’eau pour que les différents oiseaux de la nature puissent avoir de l’eau consommable. Il est important de renouveler cette eau fréquemment en hiver lorsqu’il gèle, car ces petits piafs ont souvent du mal à trouver de l’eau pour boire.

Vous pourrez contempler bon nombre d’oiseaux se nourrir : pinson, moineau, merle, rouge gorge, grive, verdier, ascenseur mouchet, étourneau, voire même pivert et poule faisane. Certains auront leurs habitudes, ils viendront plutôt le matin ou le soir. Chez moi, j’ai déjà pû observer des dizaines d’espèces d’oiseaux de la nature venir se repêtre à la saison froide. Ce petit geste peut permettre à certains oiseaux de la nature de se revigorer quand les conditions climatiques sont rudes.

Quel habitat pour les oiseaux exotiques ?

Vous devrez garantir à votre oiseau un habitat sécurisé, afin d’éviter qu’il se blesse ou s’intoxique. Evitez par exemple la présence de chat, car celui-ci sera immanquablement attiré par vos oiseaux exotiques. Le chat étant un prédateur agile, il pourra sans difficulté ouvrir une cage et y attraper les oiseaux. Les chats des voisins peuvent être attirés par vos oiseaux de volières à l’extérieur. Évitez également la présence de plantes près de la cage de vos oiseaux exotiques, car certaines d’entres elles peuvent se révéler toxiques.

Se prémunir contre les nuisibles et les prédateurs

Peu appréciés, les nuisibles peuvent être tout aussi gênants pour nous que pour nos oiseaux qui sont à l’extérieur, en cage ou volière. Ils peuvent également causer des désagréments au sein d’une volière. Les souris peuvent parfois s’introduire dans celle-ci, et aller manger dans les mangeoires des oiseaux exotiques et domestiques. L’urine de souris peut leur être néfaste. Les rats peuvent également manger les oeufs d’oiseaux, les oisillons, ou encore des oiseaux adultes et détruire ainsi tout un nid d’oiseau en un seul passage. Les fourmis peuvent quant ) à elles s’attaquer aux oisillons …

C’est pour cela qu’il faut éviter que ces animaux s’introduisent dans une volière. Les fondations de la volière devront être réalisées de façon à ce qu’aucun rongeur ne puisse y pénétrer en passant par le sol. Si vous voulez garder la surface naturelle à l’endroit où la volière est installée, il faut prévoir quelques aménagements.

Les oiseaux de nos contrées possèdent des prédateurs. Notre chat ou celui du voisin font partie de ceux-ci, de même que certains rapaces, les serpents, les rats et même parfois les souris … Pour vous prémunir contre ces animaux, il faut construire la volière avec des matériaux solides, du grillage à mailles plutôt petites ou le doubler.

Derniers articles et bonnes adresses

manger des graines au petit déjeuner : excellent pour notre santé

Découvrir ici les différentes espèces d’oiseaux domestiques

Dico Animaux : toutes les races et toutes les espèces

le Chien : meilleur ami de l'homme ?

Habitat des oiseaux exotiques : intérieur ou extérieur ?

L'alimentation des oiseaux en graines

Les fruits et légumes

Les pâtées

© | oiseauxexotiques.fr - Tous droits réservés - Contact